Sur les routes andalouses ...

Newsletters

Bonjour à tous,


Le soleil, la montagne, les routes d'Espagne, ... voila qui ressemble à s'y méprendre à des vacances, et pourtant point n'en sont !


Notre prospection au fil des villages est un exploit chaque fois renouvelé pour découvrir LA personne qui saura nous renseigner sur les terrains à vendre aux alentours. Notre carnet de contacts se remplit à vue d'œil, certes, mais cela demande un effort quotidien pour aller vers les gens et créer de nouveaux contacts.
En somme, nous pourrions presque dire que notre recherche systématique nous demande force, rigueur et discipline ;-)


Mais bref, vous l'aurez compris, jusqu'ici nous allons bien !


Pour l'instant nous sommes à Lanjaron, à l'entrée de la vallée Alpujarra, le flanc sud de la Sierra Nevada.

Ce coin-ci a l'air prometteur. En tous cas, il nous plaît. Avec les neiges (jusqu'à présent) éternelles il y a beaucoup d'eau même si c'est une thématique à l'origine d'un certain nombre de discordes. Beaucoup de terrains sont approvisionnés en eau par des canalisations de l'époque mauresque, abondantes par ici.

Nous passons beaucoup de temps à prospecter en parlant avec toutes les personnes que nous croisons ou presque. Ce qui nous amène à faire certaines rencontres quelque peu originales. Jugez vous-mêmes :
Entre un "rastaman" qui refuse de nous parler parce qu'il est indisposé par la mort d'un de ses chatons (croqué par le chien du voisin), un suédois avec un couvre-chef chinois à la recherche d'un terrain pour y bâtir un temple bouddhiste, et un patient de l'asile psychiatrique qui nous promet de communiquer nos critères à "son maître", nous ne sommes jamais à court de surprises.

Entre 2000 et 2007, il y a eu un boom immobilier et les prix ont souvent plus que doublé. Bien sûr, à présent il n'y a plus aucun acheteur (ou presque!) mais la plupart des locaux qui ont un terrain à vendre s'imaginent encore pouvoir le vendre à un prix aussi élevé que ceux qui avaient cours durant le pic.
Il ne nous reste donc plus qu'à trouver quelqu'un qui ait un terrain qui nous convienne et qui soit pressé de le vendre...


Nous vous tiendrons bien sûr au courant et sommes toujours aussi impatients de vous lire ;-)


Au revoir, à bientôt.

Bises,
Ced et Isa
Ced & Isa
14 août 2010

Commentaires

Partager cette page »

  • Si vous aimez le contenu de cette page, faites-le savoir !

Derniers documents »