Un chauffe eau solaire pour 200 euros

Habitat responsable

Produire de l'eau chaude gratuitement sans contribuer au réchauffement de toute la planète, voila une idée bien séduisante.

En cherchant un peu sur le web nous avons rapidement découvert de nombreux modèles autoconstruits. Difficile toutefois de trouver des exemples de réalisations à moins de 1000 euros... Un peu cher pour nos besoins modestes: nous voulions juste de quoi prendre une douche chaude par jour (2 adultes et 1 enfant) et faire des lessives à 40°C (2 à 3 lessives par semaine).

Les chauffe-eau solaires thermiques (CESI) sont pourtant loin d'être une technologie récente: dans la foulée de nos recherches nous avons appris que le premier brevet commercial pour un chauffe-eau solaire fut déposé aux États-Unis en 1891 (voir "The integral passive solar water heater book").

Confiants dans l'idée que cela ne devait pas être si compliqué, nous avons donc décidé de tenter de fabriquer un modèle qui soit le plus efficace possible et dont la construction soit la plus simple possible (capteur monobloc, pas de soudure, pas de pompe ni de circulateur électrique, caisson en bois, ...) le tout pour le prix le plus bas possible.

Pour y parvenir nous avons simplement tâché de comprendre et d'exploiter les principes fondamentaux du fonctionnement d'un chauffe-eau solaire:
  • capter un maximum de rayonnement grâce à un absorbeur foncé;
  • respecter le rapport énergie disponible/quantité d'eau à chauffer;
  • utiliser l'effet de serre;
  • minimiser les pertes par convection;
  • choisir une inclinaison privilégiant le captage durant les mois d'hiver;
  • et bien sûr accepter la contrainte "pas de soleil = pas d'eau chaude".

Le résultat est un capteur d'une surface de 1m² avec un volume d'eau de 42 litres pour un coût avoisinant les 200 euros.

Nos premiers résultats sont encourageants : de l'eau à 40°C au mois de janvier (un jour sans nuage et sans vent, température extérieure de 12°C).

Les matériaux utilisés sont disponibles pratiquement partout et le coût de fabrication d'un chauffe-eau de même type de capacité plus importante n'est donc qu'une question de taille des caissons utilisés.

Avis aux amateurs...
Ced & Isa
26 août 2013

Commentaires

Partager cette page »

  • Si vous aimez le contenu de cette page, faites-le savoir !

Derniers documents »